Restauration de mangroves en zone dégradée

Published: 09 September 2020
Last edited: 09 September 2020

L’un des objectifs du plan de gestion environnementale de la commune de Touho est de faire reconnaitre l'association Hô-üt comme un acteur compétent en matière de restauration de mangroves. Pour cela, des membres de l’association ont été formés aux techniques de restauration. Le projet de restauration a débuté par la création d’une pépinière de palétuviers au sein de la tribu de Koé. Les membres ont ensuite collecté des propagules durant la période de fructification des palétuviers, avant de placer ceux-ci dans des poches horticoles. Deux membres de l‘association Hô-üt, habitants de la tribu de Koé, étaient en charge de l’entretien de la pépinière (arrosage, remplacement des plants morts, etc.) jusqu’à ce que les plants soient assez grands pour pouvoir être transplantés. À partir des cartes de l’état de santé de la mangrove, l’association a planifié plusieurs plantations avec la population et une école de Touho. L’association a assuré le transfert des plants jusqu’aux sites de plantations, avant de préparer des trous à l’aide de barres à mine et de transplanter les palétuviers. L’une des zones restaurées a été dégradée par la coupe de bois pour la confection de maisons en chaux. Les vieux arbres étant éliminés, la mangrove a peu à peu disparue.

Classifications

Category
Communication, outreach and awareness building
Education, training and other capacity development activities
Scale of implementation
Local
Phase of solution
Implementation

Enabling factors

  • La formation de l’association aux techniques de restauration
  • La création d’une pépinière de palétuviers
  • La collecte et mise en poche des propagules dans la pépinière
  • L’identification d’une zone dégradée où le recrutement naturel n’est plus assuré
  • La communication et coordination des plantations avec la population
  • Le suivi et l’entretient de la pépinière et des plantations
  • Le soutien de la province Nord dans la mise en poches des propagules
  • Le soutien des autorités coutumières de Touho auprès des tribus de la commune

Lessons learned

  • Préférer la transmission de la formation de membres à membres directement sur le terrain plutôt qu’en salle.
  • Dans la mesure du possible, favoriser la création d’une pépinière à proximité de la personne en charge de son entretien. Cette personne doit être motivée – l’entretien ne doit pas être une contrainte.
  • S’assurer que la mangrove était bien présente sur le site de restauration sélectionné avant de réaliser une plantation. Si les conditions ne sont pas propices, le succès des activités de restauration pourra être compromis.
  • Proscrire les plantations dans les cas où la mangrove révèle des signes d’auto-régénération.
  • Fixer les dates des plantations en dehors des dates des événements coutumiers (mariage, fêtes, cérémonies …).
  • Procéder à un affichage le plus près possible des dates et lieux de plantations dans les endroits les plus fréquentés.