SUIVI DES MAMMIFERES AVEC LE CAMERA TRAP DANS LE PARC NATIONAL DE FAZAO MALFAKASSA ET LA RESERVE DE FAUNE D’ABDOULAYE

UICN-PAPBio
Publié: 17 mars 2021
Dernière modification: 17 mars 2021
remove_red_eye 472 Vues

Résumé

Une mission de déploiement et d’installation de caméras traps a été effectuée par l’équipe de l’ONG AGBO-ZEGUE dans le parc national Fazao-Malfakassa (PNFM) et la Réserve de Faune d’Abdoulaye du 1er au 10 mars 2021 avec l’appui des conservateurs et écogardes.

En mai 2020, l’ONG AGBO-ZEGUE a bénéficié d’une subvention pour le projet « Contribution à l’amélioration des statuts de conservation des carnivores dans les aires protégées du Togo » financement de l’IUCN Save Our Species et de l'Union Européenne pour établir les preuves scientifiques de la présence des grands carnivores : le lion (Panthera leo) et le léopard (Panthera pardus) au Togo. Ont pris part à cette mission de collecte de données de la présence de ces grands carnivores au Togo, le Directeur Exécutif de l’ONG AGBO-ZEGUE, John Kokou Toviho GAGLO, et les deux assistants techniques du projet, Madame Jeanne Kafui DEKAWOLE et Monsieur Délagnon ASSOU.

Classifications

Région
Afrique occidentale et centrale
Échelle de la mise en œuvre
Local
National
Ecosystème
Forêt de feuillus tropicaux
Écosystèmes forestiers
Thème
Accès et partage des avantages
Acteurs locaux
Adaptation au changement climatique
Braconnage et la criminalité environnementale
Entretien des infrastructures
Financement durable
Gestion des espèces
Gestion des ressources forestières
Gestion et Planification des Aires protégées et conservées
Gouvernance des Aires protégées et conservées
Géodiversité et géoconservation
L'intégration du genre
Moyens d'existence durables
Restauration
Réduction des risques de catastrophes
Science et recherche
Sensibilisation et communications
Services écosystèmiques
Standards/ certification
World Heritage
Défis
Perte de biodiversité
Perte de l'écosystème
Braconnage
Gestion inefficace des ressources financières
Manque de capacités techniques
Manque de sensibilisation du public et des décideurs
Mauvaise surveillance et application de la loi
Mauvaise gouvernance et participation

Emplacement

PARC NATIONAL DE FAZAO MALFAKASSA
Togo
Afficher sur Planète protégée

Les impacts positifs

Au total, 90 cameras traps ont été installées. Soit 70 dans le PNFM et 20 dans la Réserve de Faune d’Abdoulaye. Dans chaque aire protégée, des sites de pose des caméras ont été choisis sur la base de présence des indices d’animaux, surtout le long des pistes et autour des points d’eau.

Sur la base des images compilées (> 140 000 images et vidéos) pour le suivi des mammifères, c'est-à-dire l'occurrence des espèces, l'utilisation de l'habitat et l'activité des espèces pendant les saisons sèches et pluvieuse, nous avons identifié 32 espèces de mammifères, ce qui, combiné aux résultats des publications antérieures, porte à 57 le nombre total d’espèces de mammifères historiquement rapportés pour le PNFM à l'exclusion des chauves-souris.

Ce suivi a permis, à travers la pose de caméra traps, de déceler la présence très probable de ces espèces de carnivores dans le PNFM. Un suivi continuel est fortement recommandé.

Contribué par

Programme PAPBio Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)

Soumise par

Amessinou Komlan Edem
ONG AGBO ZEGUE