Intégrer les cultivateurs de Vanille dans la conservation de la biodiversité des forêts tropicales

triolo
Published: 18 October 2020
Last edited: 18 October 2020
remove_red_eye 829 Views

Summary

L'ONF a associé les cultivateurs de Vanille en sous-bois (+ de 200 à St Philippe) à la restauration écologique de certaines parcelles forestières très envahies situées en Réserve Biologique, en leur attribuant des concessions. Les concessionnaires ont réalisé un important travail de lutte contre les plantes invasives (en particulier contre Schinus et Psidium), tout en conservant les arbres indigènes pour servir de tuteurs à la Vanille. Les autres espèces indigènes sont aussi conservées et la disparition des espèces invasives a favorisé leur retour dans le sous-bois (fougères en particulier). Dans ces parcelles concédées, les espèces indigènes dominent à nouveau le couvert forestier, tout en permettant une production de Vanille en sous-bois. Ce dernier fait l'objet d'un entretien par le concessionnaire, qui est régi par un cahier des charges et contrôlé par les agents de l'ONF. Ce dispositif permet le contrôle des invasives telles que Clidemia hirta et limite leur invasion dans les reliques avoisinantes bien conservées.

Classifications

Region
East and South Africa
Scale of implementation
Local
Ecosystem
Forest ecosystems
Tropical deciduous forest
Theme
Access and benefit sharing
Ecosystem services
Habitat fragmentation and degradation
Invasive alien species
Islands
Protected area management planning
Restoration
Challenges
Land and Forest degradation
Loss of Biodiversity
Ecosystem loss
Invasive species
Lack of access to long-term funding
Lack of alternative income opportunities
Unemployment / poverty
Sustainable development goals
SDG 15 – Life on land
SDG 16 – Peace, justice and strong institutions
SDG 17 – Partnerships for the goals
Aichi targets
Target 7: Sustainable agriculture, aquaculture and forestry
Target 9: Invasive alien species prevented and controlled
Target 11: Protected areas
Target 14: Ecosystem services
Target 15: Ecosystem restoration and resilience
Target 17: Biodiversity strategies and action plans
Target 20: Mobilizing resources from all sources
Business engagement approach
Direct engagement with associations

Location

Saint-Philippe, La Réunion

Challenges

Le défi principal est de concilier la conservation de la biodiversité et des forêts indigènes avec le développement social et économique.

Dans certaines zones, la culture de la Vanille peut contribuer aux objectifs de conservation de la biodiversité, à condition qu'elle soit bien cadrée et contrôlée.

Il est aussi important que les aires protégées assurent des revenus aux populations locales, pour favoriser leur acceptation à long terme et permettre la poursuite des objectifs de conservation.

Beneficiaries

Biodiversité abritée dans la réserve biologique

Habitants de Saint-Philippe (concessionaires de culture de Vanille en sous-bois)

Filière Vanille, produit à haute valeur ajoutée et culture traditionnelle

Economie de La Réunion

ONF

 

How do the building blocks interact?

Etape 1 : plan de gestion

- Détermine les zones de cultures de Vanille compatibles avec objectifs conservation de la réserve (zones anthropisées envahies en périphérie des forêts primaires bien conservées)

- Conduit à la prise d'un arreté ministériel de création de la réserve, qui autorise dans la réserve la culture de Vanille, si elle participe aux objectifs de conservation et applique un cahier des charges spécifique

 

Etape 2 : contrat de concession et cahier des charges spécifique

- Les concessionnaires de Vanille dans la réserve signent un contrat de concession avec l'ONF (pour 9 ans, renouvelable), où il est indiqué clairement dans un cahier des charges spécifique ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas (comme par ex. destruction d'une espèce indigène)

 

Etape 3 : suivi et contrôle

Les contrôles réguliers permettent de s'assurer du bon respect du cahier des charges indiqué dans le contrat. Le suivi écologique permet de s'assurer de l'effet positif sur les espèces indigènes et d'aider à déterminer l'ensemble des mesures pouvant être bénéfiques pour la biodiversité dans ces zones concédées.

 

 

Impacts

1. Meilleure gestion et contrôle des plantes invasives dans la réserve en particulier dans les secteurs les moins bien conservés où le gestionnaire n'a pas les moyens financiers pour agir ;

2. Développement des plantes indigènes qui réinvestissent les parcelles grâce aux opérations de lutte contre les espèces invasives. Certaines espèces endémiques héliophiles très rares ont aussi pu se régénérer suite à l'élimination de Schinus terebenthifolius, qui formait par endroit un couvert dense.

3. Concessionnaires satisfaits d'avoir pu trouver de nouveaux terrains favorables et de surcroît, à proximité de chez eux (ils possédaient avant des concessions beaucoup plus éloignées); qui leur assurent un revenu non négligeable.

4. Valorisation économique de la forêt, tout en assurant sa conservation, ainsi que sa réhabilitation dans les zones les plus dégradées.

Elle revêt une importance particulière dans cette commune car le taux de chômage est + de 30%.

5. Conversion des concessionnaires en auxiliaires de l'ONF pour la surveillance. Plus aucun acte de braconnage observé (écorçage d’espèces médicinales en voie d'extinction) dans les parcelles concédées.

 

 

 

 

 

Story

Yasmine Lara Lemoine

Julien TRIOLO, responsable pôle écologie à l'ONF :

"La première fois que j'ai vu en 20 ans de carrière à la Réunion une régénération naturelle de Poupartia borbonica, arbre endémique très rare, c'était dans une des nouvelles concessions accordées dans la réserve biologique. Les plantules sont apparues et ont pu se développer grâce à l'élimination opérée par les concessionnaires du Baie rose (Schinus terebenthifolius), espèce exotique qui dominait le couvert forestier."

 

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/saint-philippe/saint-philippe-deux-nouvelles-reserves-biologiques-dediees-au-littoral-foret-bois-couleurs-866548.html

https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2020/09/01/VIDEO-Saint-Philippe-protege-ses-richesses_614043
https://www.linfo.re/videos/toutes-nos-videos/inauguration-de-2-reserves-biologiques

 

Contributed by

julien TRIOLO Office national des forêts