Intégrer les cultivateurs de Vanille dans la conservation de la biodiversité des forêts tropicales

triolo
Publié: 18 octobre 2020
Dernière modification: 18 octobre 2020
remove_red_eye 193 Vues

Résumé

L'ONF a associé les cultivateurs de Vanille en sous-bois (+ de 200 à St Philippe) à la restauration écologique de certaines parcelles forestières très envahies situées en Réserve Biologique, en leur attribuant des concessions. Les concessionnaires ont réalisé un important travail de lutte contre les plantes invasives (en particulier contre Schinus et Psidium), tout en conservant les arbres indigènes pour servir de tuteurs à la Vanille. Les autres espèces indigènes sont aussi conservées et la disparition des espèces invasives a favorisé leur retour dans le sous-bois (fougères en particulier). Dans ces parcelles concédées, les espèces indigènes dominent à nouveau le couvert forestier, tout en permettant une production de Vanille en sous-bois. Ce dernier fait l'objet d'un entretien par le concessionnaire, qui est régi par un cahier des charges et contrôlé par les agents de l'ONF. Ce dispositif permet le contrôle des invasives telles que Clidemia hirta et limite leur invasion dans les reliques avoisinantes bien conservées.

Classifications

Région
Afrique de l'Est et du Sud
Échelle de la mise en œuvre
Local
Ecosystème
Forêt de feuillus tropicaux
Écosystèmes forestiers
Thème
Accès et partage des avantages
Espèces exotiques envahissantes
Fragmentation et la dégradtion de l'habitat
Gestion des aires protégées
Restauration
Services écosystèmiques
Îles
Challenges
Dégradation des terres et des forêts
Perte de biodiversité
Perte de l'écosystème
Espèces envahissantes
Manque d'accès au financement à long terme
Manque d'autres possibilités de revenu
Chômage / pauvreté
Objectifs de Développement Durable
ODD 15 - Vie terrestre
ODD 16 - Paix, justice et institutions efficaces
ODD 17 - Partenariats pour la réalisation des objectifs
Obectifs d'Aichi
Objectif 7: Agriculture, aquaculture et sylviculture durable
Objectif 9: Espèces exotiques envahissantes évitées et contrôlées
Objectif 11: Aires protégées
Objectif 14: Services des écosystèmes
Objectif 15: Restauration et la résilience des écosystèmes
Objectif 17: Stratégies de la biodiversité et des plans d'action
Objectif 20: Mobiliser toutes les ressources disponibles
Approches pour l’engagement des entreprises
Engagement direct avec des associations

Emplacement

Saint-Philippe, La Réunion

Défis

Le défi principal est de concilier la conservation de la biodiversité et des forêts indigènes avec le développement social et économique.

Dans certaines zones, la culture de la Vanille peut contribuer aux objectifs de conservation de la biodiversité, à condition qu'elle soit bien cadrée et contrôlée.

Il est aussi important que les aires protégées assurent des revenus aux populations locales, pour favoriser leur acceptation à long terme et permettre la poursuite des objectifs de conservation.

Bénéficiaires

Biodiversité abritée dans la réserve biologique

Habitants de Saint-Philippe (concessionaires de culture de Vanille en sous-bois)

Filière Vanille, produit à haute valeur ajoutée et culture traditionnelle

Economie de La Réunion

ONF

 

Comment les blocs constitutifs interagissent-ils entre eux dans la solution?

Etape 1 : plan de gestion

- Détermine les zones de cultures de Vanille compatibles avec objectifs conservation de la réserve (zones anthropisées envahies en périphérie des forêts primaires bien conservées)

- Conduit à la prise d'un arreté ministériel de création de la réserve, qui autorise dans la réserve la culture de Vanille, si elle participe aux objectifs de conservation et applique un cahier des charges spécifique

 

Etape 2 : contrat de concession et cahier des charges spécifique

- Les concessionnaires de Vanille dans la réserve signent un contrat de concession avec l'ONF (pour 9 ans, renouvelable), où il est indiqué clairement dans un cahier des charges spécifique ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas (comme par ex. destruction d'une espèce indigène)

 

Etape 3 : suivi et contrôle

Les contrôles réguliers permettent de s'assurer du bon respect du cahier des charges indiqué dans le contrat. Le suivi écologique permet de s'assurer de l'effet positif sur les espèces indigènes et d'aider à déterminer l'ensemble des mesures pouvant être bénéfiques pour la biodiversité dans ces zones concédées.

 

 

Les impacts positifs

1. Meilleure gestion et contrôle des plantes invasives dans la réserve en particulier dans les secteurs les moins bien conservés où le gestionnaire n'a pas les moyens financiers pour agir ;

2. Développement des plantes indigènes qui réinvestissent les parcelles grâce aux opérations de lutte contre les espèces invasives. Certaines espèces endémiques héliophiles très rares ont aussi pu se régénérer suite à l'élimination de Schinus terebenthifolius, qui formait par endroit un couvert dense.

3. Concessionnaires satisfaits d'avoir pu trouver de nouveaux terrains favorables et de surcroît, à proximité de chez eux (ils possédaient avant des concessions beaucoup plus éloignées); qui leur assurent un revenu non négligeable.

4. Valorisation économique de la forêt, tout en assurant sa conservation, ainsi que sa réhabilitation dans les zones les plus dégradées.

Elle revêt une importance particulière dans cette commune car le taux de chômage est + de 30%.

5. Conversion des concessionnaires en auxiliaires de l'ONF pour la surveillance. Plus aucun acte de braconnage observé (écorçage d’espèces médicinales en voie d'extinction) dans les parcelles concédées.

 

 

 

 

 

Histoire

Yasmine Lara Lemoine

Julien TRIOLO, responsable pôle écologie à l'ONF :

"La première fois que j'ai vu en 20 ans de carrière à la Réunion une régénération naturelle de Poupartia borbonica, arbre endémique très rare, c'était dans une des nouvelles concessions accordées dans la réserve biologique. Les plantules sont apparues et ont pu se développer grâce à l'élimination opérée par les concessionnaires du Baie rose (Schinus terebenthifolius), espèce exotique qui dominait le couvert forestier."

 

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/saint-philippe/saint-philippe-deux-nouvelles-reserves-biologiques-dediees-au-littoral-foret-bois-couleurs-866548.html

https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2020/09/01/VIDEO-Saint-Philippe-protege-ses-richesses_614043
https://www.linfo.re/videos/toutes-nos-videos/inauguration-de-2-reserves-biologiques

 

Contribué par

julien TRIOLO Office national des forêts