Combat des feux de forêt dans la région du volcan Tacaná

Archivo CONANP / Heydi Sanchez
Publié: 20 octobre 2020
Dernière modification: 18 mars 2021
remove_red_eye 1262 Vues

Résumé

La Réserve de biosphère du volcan Tacaná, située aux confins du Mexique et du Guatemala, constitue une grande richesse biologique et culturelle. La région est le berceau de la culture des Mames. S’ajoute à ce patrimoine culturel une incroyable biodiversité d’espèces endémiques menacées cependant par les activités humaines, principalement le feu de forêt. En effet, chaque année, des hectares entiers de forêt sont détruits par des incendies volontaires. Les gardiens de parc de la CONANP [Commission nationale des aires naturelles protégées du Mexique] dispensent une formation sur le combat des feux de forêt à des brigades de volontaires au sein des communautés de la région.

Classifications

Région
Amérique centrale
Échelle de la mise en œuvre
Local
Ecosystème
Forêt sempervirente tempéré
Écosystèmes forestiers
Thème
Fragmentation et la dégradtion de l'habitat
Gestion de feu
Gestion des inondations et des incendies
Gouvernance des Aires protégées et conservées
L'intégration du genre
Réduction des risques de catastrophes
Services écosystèmiques
Défis
Sécheresse
Dégradation des terres et des forêts
Perte de biodiversité
Incendies
Érosion
Perte de l'écosystème
Braconnage
Pollution (y compris eutrophisation et déchets)
Récolte non durable, y compris la surpêche
Manque d'accès au financement à long terme
Manque d'autres possibilités de revenu
Manque d'infrastructures
Chômage / pauvreté
Objectifs de Développement Durable
ODD 5 - Égalité entre les sexes
ODD 11 - Villes et communautés durables
ODD 13 - Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
ODD 15 - Vie terrestre
Obectifs d'Aichi
Objectif 1: Sensibilisation accrue de la biodiversité
Objectif 5: Perte d'habitat réduite de moitié ou diminuée
Objectif 11: Aires protégées et conservées
Objectif 13: Sauvegarde de la diversité génétique
Objectif 15: Restauration et la résilience des écosystèmes
Cadre d'action de Sendai
5: Augmenter nettement, d’ici à 2020, le nombre de pays dotés de stratégies nationales et locales de réduction des risques de catastrophe.

Emplacement

Unión Juárez, Chiapas, México | Reserva de la Biosfera Volcán Tacaná
Afficher sur Planète protégée

Défis

1. financiers : les ressources de la CONANP se réduisent comme peau de chagrin alors que la présence de brigades de volontaires est indispensable;

2. environnementaux : le changement climatique entraîne des conditions de faible humidité propices à la propagation des feux de forêt;

3. sociaux : l’agriculture sur brûlis qui est le mode de production traditionnel.

 

Bénéficiaires

Trente personnes formées au combat des feux de forêt.

Les familles de la région du volcan.

L’ensemble de la population qui bénéficie des services éco-systémiques de la Réserve, dont l’eau, l’air pur, le captage du carbone et les pollinisateurs.

Comment les blocs constitutifs interagissent-ils entre eux dans la solution?

Les éléments clés sont indissociables. La formation du personnel de la CONANP est essentielle pour assurer celles des brigades de volontaires, et qui est indispensable à la transmission d’un message approprié aux habitants.

 

L’association des trois éléments clés contribue à éviter les feux de forêt dans la Réserve, et d’assurer une réponse rapide en cas d’incident.

Les impacts positifs

Un programme efficace de réponses rapides aux feux de forêts, tant au Mexique qu’au Guatemala.

 

Trente gardiens formés et équipés. 

 

La source d’inspiration pour d’autres femmes qu’offre l’exemple de Heidy.

Histoire

Archivo CONANP / Heydi Sánchez

Pour Heidy Sánchez, qui lutte contre les incendies, il importe peu qu’on soit homme ou femme, ce qui compte c’est de faire le travail.

 

Le volcan Tacaná, le point le plus élevé de la Sierra Madre au Chiapas, à la frontière avec le Guatemala, s’élève à 4 092 m au-dessus du niveau de la mer. Le Tacaná revêt une grande importance culturelle et biologique et renferme les derniers vestiges de la culture MAME. Il tire son nom du vocable quiché mam qui signifie père, grand-père ou ancêtre. Au Guatemala, on appelle encore ainsi les divinités de la montagne qui arrosent les cultures.  

 

La réserve abrite des espèces très importantes comme la paruline à tête rose, le paon et le quetzal. Les forêts de cette réserve de biosphère, d'importance mondiale, captent l'eau de l'une des régions les plus pluvieuses du Mexique qui fournit cette ressource et assure le maintien d'autres éléments environnementaux de grande importance pour la biodiversité. Cette réserve fait partie du réseau MAB (L'Homme et la biosphère).

 

Dans cette réserve administrée par la Commission nationale des aires naturelles protégées (CONANP), Heidy se consacre à une activité de grande importance pour la conservation des écosystèmes : la surveillance des feux et la lutte contre les incendies de forêts. Elle affirme que le fait d’être femme et de petite stature ne l’a jamais empêchée de se tailler une place comme professionnelle de la lutte contre les incendies.

 

Forts de leur expérience, Heidy et ses compagnons ont formé une brigade de lutte contre les incendies de 15 personnes et sont en train d’en mettre sur pied plusieurs autres de 30 personnes dans cette réserve, ce qui contribue à limiter les incendies sur les deux flancs du volcan, soit du côté mexicain et du côté guatémaltèque, grâce à des échanges avec des brigades du Guatemala.   

 

Le travail de Heidy et de ces brigades revêtira de plus en plus d’importance au fil du temps étant donné que le changement climatique entraîne une hausse de la température et une diminution de l’humidité dans le milieu ambiant ce qui rend les écosystèmes vulnérables aux incendies. Il est vital de conserver ces écosystèmes pour maintenir l’équilibre environnemental dont nous dépendons tous.  

 

Heidy est une véritable ambassadrice de #NaturePourTous, un mouvement mondial visant à inspirer l’amour de la nature.

Contribué par

#NatureForAll IUCN #NatureForAll

Soumise par

Heidy Sánchez
Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas (CONANP) (1946)
#NatureforAll