Le terroir villageois d’IYEMBE MOKE et sa contribution à la conservation de la biodiversité

Full Solution
Echanges avec les parties prenantes locales sur l'initiative de création du Terroir villageois d'Iyembe Moke
Héritier MILENGE KAMALEBO

Le terroir villageois d’Iyembe Moke est localisé dans le Secteur du lac Ntomba, dans le territoire de Bikoro. Initié dans le cadre du programme national d’Aménagement du Territoire, le terroir est étendu sur plusieurs écosystèmes couvrant environ 5 065,66 ha de forêts denses humides, 982 ha de forêts secondaires, 930 ha de savanes et 480 ha de jachères. En termes de Biodiversité, les différents écosystèmes présents offrent une diversité d’espèces végétales utilisées comme bois d'œuvre, des espèces des singes, des sangliers, et autres. Les forêts marécageuses abritent également des tourbières jouant un rôle important dans le maintien de l’équilibre écosystémique par la séquestration du carbone. Le projet a été initié dans l’objectif de promouvoir une dynamique de gestion communautaire des terres et des écosystèmes naturels au travers d'une planification cohérente et rationnelle par les communautés, en vue d’une gestion durable des ressources naturelles et de contribuer à la conservation de la Biodiversité.

Dernière modification 03 Dec 2023
151 Vues
Contexte
Challenges addressed
Dégradation des terres et des forêts
Perte de biodiversité
Perte de l'écosystème
Chômage / pauvreté

La gestion des ressources naturelles au travers du plan d’aménagement mis en place contribue à lutter contre les activités de carbonisation et de la chasse non contrôlées.

Beneficiaries

Les bénéficiaires de ce programme d’aménagement du territoire sont les communautés locales, les membres de la société civile et activistes environnementaux, etc.

Scale of implementation
Local
Ecosystems
Agroforestry
Cropland
Forêt de feuillus tropicaux
Rivière, ruisseau
Zones humide (marécage, marais, tourbière)
Thème
Accès et partage des avantages
L'intégration de la biodiversité
Services écosystèmiques
Acteurs locaux
Sensibilisation et communications
Emplacement
Bikoro, Équateur, République démocratique du Congo
Afrique occidentale et centrale
Traiter
Summary of the process

Au travers du Comité Local de Développement (CLD), les détenteurs des droits coutumiers et fonciers participent aux réunions de prise des décisions sur l’accès aux ressources et le partage des avantages en termes de prestation des services ou autres. La gouvernance du terroir est basée sur le plan d’aménagement qui définit les différents types d’habitats et les modes d’utilisation des terres y afférentes.

Building Blocks
Territoire aménagé et géré par les autorités coutumièrement attitrées

Le territoire est géré par les communautés de manière traditionnelle, selon un plan d'aménagement bien défini.

Enabling factors

Existence du plan d'aménagement et d'un mode de gestion traditionnelle des ressources

Lesson learned

Le plan d'aménagement permet une utilisation durable des ressources naturelles.

Existence d’un comité local de développement (CLD)

Le territoire est géré par les communautés réunies en CLD qui organise des assemblées communautaires comme organe de prise des décisions.

Enabling factors

Le CLD réunit les représentants de toutes les familles propriétaires de terre.

Lesson learned

Une gestion participative.

Impacts

Au regard du mode de gestion traditionnel du site, les membres des communautés jouissent des droits d'usage et d'accès aux ressources naturelles pour des fins de subsistance dans le respect du plan d’aménagement. S’agissant des valeurs culturelles, les rites culturels sont organisés et les messages véhiculés au travers des chants, des danses, et des styles vestimentaires sont interprétés par des griots pour la compréhension des non membres de la communauté.

Sustainable Development Goals
ODD 3 - Bonne santé et bien-être
ODD 11 - Villes et communautés durables
ODD 12 - Consommation et production responsables
Story

Le terroir villageois d’Iyembe Moke est situé dans Secteur du lac Ntomba, dans le territoire de Bikoro. Le terroir est étendu sur des types variés d’écosystèmes couvrant environ 5 065,66 ha de forêts denses humides, 982 ha de forêts secondaires, 930 ha de savanes et 480 ha de jachères. Il a également été initié dans le cadre de la politique Nationale sur l’Aménagement du Territoire de la République Démocratique du Congo, instaurée par l’Arrêté Ministériel N°034/CAB/MIN/EDD/03/3/BLN/2015 du 3 juillet 2015 en vue de promouvoir une dynamique de gestion communautaire des terres au travers d'une planification cohérente et rationnelle par les communautés. Le terroir abrite des grandes étendues des forêts denses et des forêts marécageuses associées à des cours d’eau. En termes de Biodiversité, les différents écosystèmes présents offrent une diversité d’espèces végétales utilisées comme bois d'œuvre, des espèces des singes, des sangliers, et autres. Les services écosystémiques d’approvisionnement sont constitués des produits forestiers non ligneux tels que le Nfumbwa (Gnetum africanum) utilisé comme légume sauvage, les chenilles, les feuilles de Marantaceae, etc. Les forêts marécageuses abritent également des tourbières jouant un rôle important dans le maintien de l’équilibre écosystémique par la séquestration du carbone.

Le territoire est géré par les communautés réunies en Comité Local de Développement (CLD) qui organise des assemblées communautaires comme organe de prise des décisions. Les détenteurs des droits coutumiers et fonciers participent aux réunions de prise des décisions sur l’accès aux ressources et le partage des avantages en termes de prestation des services ou autres. La gouvernance du terroir est basée sur le plan d’aménagement qui définit les différents types d’habitats et les modes d’utilisation des terres y afférentes. Les membres des communautés jouissent des droits d'usage et d'accès aux ressources naturelles pour des fins de subsistance dans le respect du plan d’aménagement. S’agissant des valeurs culturelles, les rites culturels sont organisés et les messages véhiculés au travers des chants, des danses, et des styles vestimentaires sont interprétés par des griots pour la compréhension des non membres de la communauté.

Connexion avec les contributeurs