Etude cartographique des herbiers de Posidonie de la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls

Réserve Marine
Published: 05 March 2020
Last edited: 08 April 2020
remove_red_eye 552 Views

Summary

Le gestionnaire de la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls avait pour objectif la mise à jour de la cartographie des herbiers de Posidonie, une espèce protégée identifiée comme habitat prioritaire. Ce suivi à long terme, prévu dans le plan de gestion de la Réserve en 2018 a permis d'évaluer l'état de conservation des herbiers en y intégrant de nouvelles technologies mais également de compléter les lacunes observées dans les cartographies de petits fonds côtiers.

L'intégration de ces nouvelles technologies était essentielle pour obtenir des cartographies fines de nos habitats et pouvoir les comparer sur le long terme.

La reconduction de cette étude était nécessaire pour pouvoir déceler un potentiel impact sur l'habitat et proposer des mesures de gestion. La réalisation de cette cartographie fine a permis de mesurer l'évolution des herbiers de la Réserve et d'anticiper les pressions sur ce milieu par la réalisation d'aménagements et outils adaptés.

 

 

 

 

 

Classifications

Region
West and South Europe
Scale of implementation
Local
Ecosystem
Marine and coastal ecosystems
Seagrass
Theme
Access and benefit sharing
Ecosystem services
Mitigation
Outreach & communications
Protected area management planning
Species management
Standards/ certification
Challenges
Loss of Biodiversity
Ecosystem loss
Lack of access to long-term funding
Lack of technical capacity
Sustainable development goals
SDG 14 – Life below water
Aichi targets
Target 6: Sustainable management of aquatic living resources
Target 10: Ecosystems vulnerable to climate change
Target 11: Protected areas
Target 14: Ecosystem services
Target 15: Ecosystem restoration and resilience
Target 17: Biodiversity strategies and action plans
Target 18: Traditional knowledge
Target 19: Sharing information and knowledge

Location

Cerbère, Pyrénées-Orientales, France
Show on Protected Planet

Challenges

  • Lacunes au niveau de la connaissance scientifique des herbiers de Posidonie
  • Manque de suivi de l'évolution des herbiers sur le long terme
  • Lacunes au niveau des données cartographiques des écosystèmes de petits fonds côtiers
  • Budget limité

 

Beneficiaries

  • Gestionnaire
  • Scientifiques
  • Usagers de la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls, tels que les plaisanciers et plongeurs

How do the building blocks interact?

La Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls possède un plan de gestion sur lequel figurait la nécessité de compléter les données sur les herbiers de Posidonie. Les nombreux échanges au sein du Conseil Scientifique de la Réserve ont permis de valider un cahier des charges précis, de définir les résultats attendus lors de ce suivi et d'identifier également les partenaires capables de répondre à l'atteinte de ces objectifs. L'Université de Perpignan a été retenue comme partenaire du fait de leur connaissance du territoire et de la prise en compte du milieu spécifique dans notre région (forte turbidité, vent...). De plus, l'Université de Perpignan était capable d'utiliser différents moyens permettant de combler les manques identifiés. L'utilisation combinée du sonar à balayage latéral, du GPS et du drone, couplée de vérité terrain, aura permis d'obtenir les données surfaciques des différents lieux étudiés et de les cartographier, et ainsi de déterminer avec précision leur évolution.


 

Impacts

Les herbiers de Posidonie, de par l'ensemble de leurs fonctions naturelles importantes, représentent des enjeux socio-économiques forts et de réels bénéfices pour les communautés humaines. D'une part, un herbier en bon état écologique favorise une augmentation de la biodiversité et par conséquent un développement des activités liées à la découverte de ce milieu comme le snokelling, avec la création possible de sentiers sous-marins ou encore le développement de la plongée sous-marine. D'autre part, un herbier en bonne santé permet de limiter fortement l'érosion des plages (moins de submersion et de recul du trait de côte) évitant ainsi des actions coûteuses de restauration des plages à la charge des pouvoirs publics. Les données de suivi des herbiers ont permis au gestionnaire de la Réserve de mettre en place des mesures de protection de ces habitats, par notamment des plans d'aménagement plus précis, et de perpétuer ainsi leurs services écosystémiques pour l'homme et la nature.

Story

Réserve Marine

Les herbiers de Posidonie sont un écosystème pivot des fonds littoraux méditerranéens. En effet, ils sont à la fois une zone de nutrition, de reproduction (frayère et nourricerie), de recrutement, et un abri pour de nombreuses espèces de poissons et d'invertébrés. Ils génèrent une forte production d'oxygène (environ 4,2 tonnes d'O²/hectares/an) constituant la base de nombreuses chaînes trophiques. Ils amortissent également les effets hydrodynamiques de la houle (lutte contre l’érosion des plages) et sont enfin d'excellents indicateurs de la qualité des eaux.

La connaissance des herbiers de Posidonie a donc toujours été un objectif prioritaire de la Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls. La limite inférieure des herbiers dans la Réserve est suivie depuis les années 80. Dès 1999, les habitats ont été cartographiés dans le cadre de l’élaboration du premier plan de gestion. Cette cartographie a été réalisée à partir de relevés en plongée sous-marine sur la base d’une centaine de transects. Entre 2003 et 2006, la télémétrie acoustique, une sorte de GPS sous-marin composé d’une base de mesures et de pointeurs mobiles, a été utilisée, afin d’étudier la limite inférieure des différents herbiers de Posidonie et suivre son évolution, traduisant ainsi une progression ou une régression de l’écosystème. Il s’agissait à l’époque d’une méthodologie innovante. En sa limite inférieure, l’herbier était apparu fortement déchaussé et de faible résistance mécanique. Pour autant, les mesures de densité  à l’intérieur de l’herbier étaient normales. L’herbier était donc limité dans son développement par les conditions hydrodynamiques extrêmes du site mais aucune trace de régression n’était décelable en limite inférieure (pas de matte morte).

Les résultats étaient plutôt encourageants sur l’état de conservation des herbiers mais le gestionnaire de la Réserve Marine a souhaité trouver des solutions innovantes, afin de continuer à mieux connaitre l’état de conservation des herbiers de Posidonie. Les nouvelles technologies, telles que le sonar ou le drône ont alors été testées afin d'améliorer la qualité des données sur cet habitat. Les résultats sont aujourd'hui très satisfaisants et donnent une image précise de l'état de santé des herbiers de la Réserve.

Contributed by

Frédéric CADENE Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls