Développement du réseau d'Aires marines éducatives

Laëtitia Bisarah
Publié: 09 juin 2020
Dernière modification: 09 juin 2020
remove_red_eye 242 Vues

Résumé

Le projet de création d’Aires Marines Educatives (AME) répond aux enjeux de dégradation du milieu marin par la sensibilisation des plus jeunes dans le cadre scolaire. Le réseau des AME contribue à les rendre responsables et conscients de leur environnement local pour mieux s’engager à le défendre. 

Le projet financé par le programme européen BEST 2.0 a visé à étendre le réseau AME d’origine marquisienne à la Polynésie française.

Les activités prévues dans le projet ont coïncidé avec cette volonté de création d’AME comme la réalisation d’un état écologique initial, des interventions en classe, la fourniture de matériel pédagogique, la communication sur les actions réalisées.

Le projet a permis de faire participer les élèves de 5 écoles de Polynésie française à la gestion d’une AME. Ils ont ainsi été impliqués dans des actions liées à l’étude de l’environnement marin.

Les capacités des élèves ont été développées grâce aux différentes activités pédagogiques, scientifiques et de gestion.

Classifications

Région
Océanie
Échelle de la mise en œuvre
Local
National
Ecosystème
Lagune
Plage
Récif corallien
Écosystèmes marins et côtiers
Thème
Connaissances traditionnelles
Gestion des aires protégées
Gestion des espaces côtiers et marins
Sensibilisation et communications
Îles
Challenges
Récolte non durable, y compris la surpêche
Utilisations conflictuelles / impacts cumulatifs
Pollution (y compris eutrophisation et déchets)
Perte de l'écosystème
Manque de sensibilisation du public et des décideurs

Emplacement

Tahiti, Polynésie française | Raroia

Les impacts positifs

Cet outil pédagogique a permis de transférer des compétences de classe en classe mais également de protéger la biodiversité par le biais de la sensibilisation des élèves.

Les élèves ont pu bénéficier de plusieurs visites d'experts en biologie marine, avec une préparation avec les enseignants en amont de ces visites et un travail en aval. Les élèves gérant une AME ont ainsi pu acquérir des connaissances scientifiques de manière plus pratique et concrète que les élèves n’en gérant pas.

Bien qu’une AME n’ait pas les caractéristiques d’une aire marine protégée (AMP), sa présence peut avoir des effets directs sur la conservation de la biodiversité et des écosystèmes. Par exemple, une école a constaté une diminution de la quantité de déchets ramassée sur la plage de leur AME d’une année à l’autre.

Les écoles labellisées gèrent leur propre AME et organisent toutes les activités relatives à un projet innovant. Il s’agit de « faire l’école autrement » en intégrant l’éducation à l’environnement et au développement durable à partir d’un support concret.

Les parties prenantes au projet ont été encouragées à échanger tout au long de sa mise en œuvre. Cette collaboration favorise des partenariats futurs pour de nouveaux projets dans une perspective d’échange entre des acteurs et organisations d’origine différente (associative/ institutionnelle).

Contribué par

Te ora naho FAPE