La conservation de la biodiversité par les peuples autochtones et les communautés locales dans l’APAC LUWE-ITOTA

Full Solution
Echange avec les membres de la communauté autochtone dans l'APAC Luwe-Itota
Héritier MILENGE KAMALEBO

Luwe-Itota est l’unique aire et territoire des peuples autochtones et des communautés locales (APAC) identifiée jusqu’à présent dans la province du Sud-Kivu, qui fait partie du réseau des APAC géré par l’Alliance Nationale d’Appui et de promotion des Aires et territoires du Patrimoine Autochtone et Communautaire (ANAPAC). Située à l’est de la République Démocratique du Congo sur les montagnes surplombant la partie occidentale de la Réserve Naturelle d’Itombwe (RNI), la zone couvre une superficie totale estimée à 527 ha. Elle est entièrement localisée dans la chefferie de Basile, dans le couloir écologique ouest de la réserve naturelle d’Itombwe. En tant que territoire de vie des peuples autochtones gérée traditionnellement par les peuples autochtones et les communautés locales, l’APAC Luwe-Itota contribue au maintien de l’intégrité écologique et à la conservation de la Biodiversité dans le paysage de la Réserve Naturelle d’Itombwe.

Dernière modification 03 Dec 2023
120 Vues
Contexte
Challenges addressed
Dégradation des terres et des forêts
Perte de biodiversité

Concernant les défis, il est signalé des activités d’agriculture itinérante sur brulis qui déciment certaines étendues forestières de la zone couverte par l’APAC. Il s’observe également des pratiques de chasse non contrôlées. Des cas d’exploitation semi industrielle du bois par tronçonneuse sont par moment dénoncés, ce qui risque de mettre en péril une bonne partie des forêts de cette zone sous gestion des peuples autochtones en l'absence de la mobilisation des sanctions coutumières et des règles et des pratiques de gestion traditionnelle des ressources naturelles.

Beneficiaries

les bénéficiaires sont les peuples autochtones, les communautés locales, les partenaires techniques et financiers, les chercheurs, les membres de la société civile, les activistes environnementaux.

Scale of implementation
Local
Ecosystems
Forêt de feuillus tropicaux
Rivière, ruisseau
Thème
Accès et partage des avantages
L'intégration de la biodiversité
Indigènes
Acteurs locaux
Connaissances traditionnelles
Emplacement
Mwenga, Sud-Kivu, République démocratique du Congo
Afrique occidentale et centrale
Traiter
Summary of the process

Comme dans toutes les aires du patrimoine autochtone et local, l’APAC Luwe-Itota est gouvernée de manière traditionnelle par les membres des communautés locales et les peuples autochtones. Les décisions sur la gestion du site sont prises par l’organe dénommé APACLI (Aire du Patrimoine Autochtone et Communautaire Luwe-Itota), qui réunit les représentants de différentes familles. En cas de violation des règles coutumières en matière de gestion des ressources naturelles, les sanctions coutumières sont prises par les gardiens de coutume réunis en conseil au niveau du Barza. Les décisions sur les types de bénéficiaires des différents appuis sont prises par les membres de l’APACLI, réunis en assemblée.

Building Blocks
Engagement communautaire et gestion traditionnelle des ressources

L'APAC Luwe-Itota bénéficie d'un mode de Gouvernance par les communautés locales et les peuples autochtones

Enabling factors

L'accès et l'utilisation des ressources naturelles sont basés sur des règles et pratiques traditionnelles et coutumières.

Lesson learned

Les mécanismes traditionnels d'utilisation des ressources naturelles contribuent à la conservation de la Biodiversité.

Collaboration avec l'ANAPAC et existence d’une structure locale de gestion du site (APACLI)

Le site est géré traditionnellement par les autorités coutumièrement attitrées; regroupées au sein de l’organe dénommé APACLI (Aire du Patrimoine Autochtone et Communautaire Luwe-Itota).

Enabling factors

APACLI regroupe toutes les autorités coutumières et chefs des familles des propriétaires terriens.

Lesson learned

La création d'APACLI comme organe de gestion permet à l'ensemble des familles de participer à la gestion du site.

Impacts

L’APAC Luwe-Itota contribue au maintien de l’intégrité écologique et à la conservation de la Biodiversité dans le paysage de la Réserve Naturelle d’Itombwe. Le mode de gestion apporte plusieurs avantages aux communautés locales et autochtones. Les membres de la communauté disposent des droits d’accès aux ressources naturelles de manière traditionnelle. Le cas échéant, la communauté accède aux appuis à la résilience socio-économique apportés par divers partenaires dont l’ANAPAC.

Sustainable Development Goals
ODD 3 - Bonne santé et bien-être
ODD 12 - Consommation et production responsables
Story

Luwe-Itota est l’unique aire et territoire des peuples autochtones et des communautés locales (APAC) identifiée jusqu’à présent dans la province du Sud-Kivu, qui fait partie du réseau des APAC géré par l’Alliance Nationale d’Appui et de promotion des Aires et territoires du Patrimoine Autochtone et Communautaire (ANAPAC). Située à l’est de la République Démocratique du Congo sur les montagnes surplombant la partie occidentale de la Réserve Naturelle d’Itombwe (RNI), la zone couvre une superficie totale estimée à 527 ha. Elle est entièrement localisée dans la chefferie de Basile, dans le couloir écologique ouest de la réserve naturelle d’Itombwe. En tant que territoire de vie des peuples autochtones, l’APAC Luwe-Itota jouit d’une forme de gestion par les peuples autochtones et communautés locales. Comme pour toute autre APAC, sa promotion vise à renforcer le processus de conservation de la biodiversité et des habitats naturels au travers d’une gestion et d’une utilisation traditionnelles durables des ressources naturelles. Avec l’appui de l’ANAPAC et de l’organisation « Programme Intégré pour le Développement des peuples autochtones Pygmées (PIDEP) », le site est géré de manière traditionnelle par les populations autochtones et des membres des communautés locales réunis dans la structure dénommée APACLI (Aire du Patrimoine Autochtone et Communautaire Luwe-Itota).

Par sa localisation sur la dorsale ouest du rift albertin, la zone incluant Luwe-Itota est caractérisée par des forêts secondaires et des forêts primaires de montagne et de moyenne altitude abritant une diversité d’habitats, y compris des forêts marécageuses propices à la vie de plusieurs espèces animales. Les forêts de Luwe-Itota sont des habitats de prédilection des chimpanzés et des singes et, constituent des zones de refuge des gorilles en provenance de la Réserve Naturelle d’Itombwe. Ces forêts sont également source des plusieurs Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL), notamment les chenilles comestibles, les plantes alimentaires sauvages, les champignons, les plantes médicinales, le bois de chauffe, etc., dont dépendent les membres des communautés propriétaires.

Connexion avec les contributeurs
Other contributors
Thierry MWENGE
ICCA Consortium