Gouvernance participative des aires marines protégées du Sénégal

Paul Moise Diedhiou
Publicado: 02 Julio 2019
Última edición: 02 Julio 2019
remove_red_eye 1153 Vistas

Resumen

La gouvernance participative est une nouvelle expérience développée par le Sénégal dans le processus d’organisation, de mise en place et de gestion de son réseau d’aires marines protégées. Cette démarche permet de mieux concrétiser ses engagements par rapport aux conventions internationales auxquelles il a souscrit telle la convention sur la biodiversité adopter en 1994 et de passer d’un modèle de gestion régalienne à un processus participatif lui permettant de transférer ses compétences aux collectivités territoriales pour la gouvernance de leurs ressources naturelles. C’est un processus itératif et participatif encouragé et accompagné par l’Etat pour permettre aux communautés locales porteuses d’initiatives, de créer et gérer des aires protégées comme outil de gestion durable des ressources naturelles et de partage juste et équitable des retombées.

Classifications

Región
África Occidental y Central
Escala de aplicación
Nacional
Ecosistema
Bosques costeros
Ecosistemas marinos y costeros
Estuarios
Lagune
Manglares
Mar abierto
Montaña submarine / dorsal oceánica
Playa
Pradera marina
Tema
Especies y la extinción
Gobernanza de áreas protegidas
Institucionalización de la biodiversidad
Manejo espacial de la zona marino-costera
Planificación de la gestión de áreas protegidas
Restauracion
Servicios ecosistémicos
Challenges
Sequía
Lluvia errática
Calor extremo
Inundaciones
Incremento de temperatura
Degradación de tierras y bosques
Pérdida de la biodiversidad
Acidificación de los océanos
Salinización
Aumento del nivel del mar
Cosecha insostenible, incluida la sobrepesca
Usos conflictivos / impactos acumulativos
Contaminación (incluida la eutrofización y la basura)
Cacería furtiva
Erosión
Pérdida de ecosistemas
Falta de oportunidades de ingresos alternativos
Falta de capacidad técnica
Falta de conciencia del público y de los responsables de la toma de decisiones
Deficiente vigilancia y aplicación de la ley
Falta de infraestructura
Deficiente gobernanza y participación
Conflicto social y disturbios civiles
Falta de seguridad alimentaria
Desempleo / pobreza
Objectivos de Desarrollo Sostenible
ODS 14 - Vida submarina
Metas de Aichi
Meta 11: Las áreas protegidas

Ubicación

Sénégal

Impactos positivos

  • Prise en compte du principe de subsidiarité dans la mise en place des AMP car les collectivités locales peuvent conformément aux dispositions des lois portant codes des collectivités locales et de transfert de compétences prendre des actes de délibération communaux et départementaux pour la mise en place des AMP. ;
  • Intégration des chartes et conventions locales de gestion des ressources naturelles dans le dispositif réglementaire (règlement intérieur) ;
  • Respect du critère de représentativité des parties prenantes au sein des organes de gouvernance (comité de gestion, comité scientifique et comité d’orientation) :
  • Amélioration de la base de connaissance sur la faune marine :
  • Contribution à l’atteinte des objectifs d’Aïchi (taux de couverture en AMP qui est passé de 0,6% en 2012 à 2% en 2019) ;
  • Réhabilitation des écosystèmes dégradés (immersion de récifs artificiels, reboisement, repos biologique, ensemencement, lutte anti érosive etc.) :
  • Réduction des conflits liés à l’accès et l’utilisation aux ressources ;
  • Meilleure implication des acteurs dans la gestion et dans le processus de prise de décision
  • Valorisation responsable des ressources biologiques

Respect du principe d’équité sociale dans le partage des avantages découlant des activités de valorisation des ressources (clé de répartition des bénéfices)

Contribuido por

Aissatou NIASSE